HISTOIRE

En 1939, Luigi Balconi, ouvre à Milan un petit atelier mécanique pour la production de presses à balancier de précision.
En 1962, Balconi s’installe dans son siège actuel à Varedo, occupant une surface de 15.000 m² où son fils, Costante Balconi, commence la production de presses mécaniques manuelles à col de cygne en série avec l’introduction, pour la première fois sur le marché, de l’électronique liée aux presses mécaniques avec l’arrivée des premiers amenages électroniques.
Au fil des années, grâce à l’évolution technologique continue et à la demande du marché pour des machines automatiques de plus en plus performantes, Balconi trouve son principal débouché, devenant une marque prestigieuse avec une qualité reconnue dans le monde des presses mécaniques et avec son, depuis toujours, point de force : « le système Plongeur Balconi » pour le guidage de précision du coulisseau.
Balconi a été la première entreprise du secteur à certifier son système de gestion de la qualité déjà à compter du 1995 selon la norme UNI EN ISO 9001 :2000, devenue UNI EN ISO 9001 :2008.
Dans les années 2000, sa fille, Alessandra Balconi, a rejoint l’entreprise, en poursuivant et soutenant les nouveaux défis du marché.
Balconi a rejoint en 2009 le groupe FSD SNOP, une entreprise familiale qui compte aujourd’hui 9200 employés, 40 sites de production, 6 centres techniques dans 14 pays, en consolidant sa présence comme une réalité commerciale internationale de réussite.

L’EVOLUTION DE LA PRODUCTION:

1966 – presses à col de cygne, avec système plongeur série MTRS/L

1967 – presses à col de cygne, avec système plongeur jusqu’à 750 cpm, série MTS ; presses à arcades jusqu’à 400 cpm série DM et 2DM

1969 – presses à arcades, avec réduction d’engrenages, série 2DMR

1972 – presses à arcades, avec réduction d’engrenages et arbres frontales (tables de grandes dimensions), série 2DMRF

1974 – presses à réduction d’engrenages avec groupes à inertie réduite pour production jusqu’à 250 cpm, série 2DMRV

1976 – presses horizontales à genouillère pour l’extrusion à froid de l’aluminium, série KE

1978 – presses à colonnes pour la production des contacts électriques, avec équilibrage dynamique, vitesses jusqu’à 1200 cpm, série 25DC4hs

1980 – presses à réduction d’engrenages à quatre bielles, série 4DMRF

1980 – presses transfert avec coulisseau extérieure de grandes dimensions 2DMRV-400-600

1982 – presses à haute vitesse (jusqu’à 800 cpm), avec équilibrage dynamique, pour la production des moteurs électriques, monnaies, pions en aluminium, série 2DMhs

1983 – presses horizontales pour l’étirage des boîtes en aluminium, série TR600

1983 – presses à colonnes pour la production des ailettes pour radiateurs, série 60DC4

1984 – presses à deux coulisseaux pour la production de boîtes en tôle pour l’industrie alimentaire, série 2DM-2sl

1995 – presses à colonnes, avec commande du bas, équilibrage dynamique et transfert mécanique jusqu’à 300 cpm, série 60CB4

2002 – presses à double montant de haut tonnage, avec cinématique pour le ralentissement du coulisseau en phase de formage, destinées principalement au secteur de l’automotive série 2DMRF-ED-LD

2011 – Lignes de profilage, série PRF2

2012 – Servopresses, soit presses mécaniques commandées directement par moteurs électriques avec mouvement du coulisseau entièrement programmable, série 2DMRF-SD

2016 – presses pour l’extrusion à froid de l’aluminium de 2000 tonnes

2016 – Servopresses transfert 1600 tonnes

2021 – Presses link-drive de 2000 tonnes, transfert, destinées à l’industrie de l’automotive